De vastes travaux de réfections de notre parcours de santé viennent d’être achevés il y a quelques jours seulement.

Le parcours est maintenant  accessible à l’ensemble de nos patients puisque la surface au sol est recouverte de bitume ; elle permet donc la parfaite circulation des patients à mobilité réduite qui se déplacent en fauteuils roulants, cannes anglaises, déambulateurs… La piste est  suffisamment large pour permettre à deux fauteuils de  se croiser en tout point du parcours.

Nous avons choisi de conserver un secteur non goudronné afin de proposer un  travail en terrain accidenté pour les patients en fin de rééducation.

Le nouveau tracé a été rallongé d’un tiers et  conçu afin de protéger les patients des vents dominants (détail non négligeable dans notre belle région du carcassonnais).

La sécurité des patients n’a pas été oubliée : un accès direct à la partie hospitalisation a été créé afin de faciliter en cas d’urgence le rapatriement d’un patient en brancard (chute, malaise)

Le confort des patients  a été également soigné : en effet,  le parcours est maintenant équipée  d’un abris de verre qui permet un point de rencontre confortable et parfaitement sécuritaire où les kinésithérapeutes peuvent surveiller les constantes médicales des patients et prodiguer des conseils de rééducation en toute sérénité tout en conservant une vue sur l’ensemble du parcours.

Il ne nous a fallu guère attendre pour entendre la satisfaction unanime .de l’ensemble des résidents ; nous ne pouvons que nous en réjouir  en attendant de faire encore mieux.

Nous espérons diversifier les possibilités rééducatives en introduisant des secteurs de marche à différents niveaux de pente, ou de l’installation d’obstacles.

Le confort et la sécurité du patient demeurent au centre des préoccupations de notre projet d’établissement.

Georges Louvet cadre de santé clinique du sud